Le confinement, nirvana pour les animaux de compagnie ?

Wouf ti ! 🐕
Pour le chien, le confinement semble être une véritable aubaine : plus de présence, d’attentions, de balades et de jeux 🥳.

Mais qu’en est-il à long terme ? En tant qu’être social par excellence, son vœu le plus cher est de partager un maximum de temps et d’activités avec son maître…🥰 Et voilà qu’il se réalise !! Plus disponible, son humain échange beaucoup avec lui et ce, même en dehors des promenades, par de simples regards, une caresse par ci par là, des mots doux.
Plus qu’avant, sans même s’en rendre compte, mais le chien, lui, n’y est pas insensible! 💘 Cela risque fortement de le rendre hyper attaché à son maître, c’est-à-dire désirer davantage d’attention de sa part, ne plus seulement être à ses côtés mais le toucher, le « coller »…🧲

En outre, il vit au moment présent et ne se projette pas dans le futur. Actuellement, sa vie est avec son maître en continu, c’est la nouvelle norme. Pourquoi cela devrait-il changer ? 🤔
Ayant perdu l’habitude de rester seul, le développement d’une anxiété de séparation au moment de la reprise de notre rythme de vie « normal » est une conséquence plus que probable 😰. Sentiment d’insécurité, d’abandon, panique lui feront perdre tout contrôle le poussant à détruire, vocaliser excessivement et/ou encore à souiller son endroit de vie.
Vous l’aurez compris, pour son bien-être, il est impératif de préparer son chien à une reprise en douceur du rythme de vie qu’il connaissait préalablement au confinement.

Mais comment faire alors? C’est simple :
1️⃣ Créer un détachement progressif :
📌 Rappelez-vous l’avant confinement et évaluez le temps que vous consacriez à votre chien, la durée et la fréquence des balades, des séances de jeux, les attentions portées au quotidien. 📌 Petit à petit, revenez à ce rythme qui lui était et lui sera à nouveau imposé dans un futur plus ou moins proche.
📌 Réduisez le nombre et la durée des balades (tout en lui assurant un bon degré de dépense physique bien sûr !!)
📌 Ignorez 1 demande d’attention sur 2, puis, sur 3. Le but n’est pas de s’en désintéresser ou de le délaisser mais plutôt de le ménager émotionnellement et psychologiquement ☺️.

2️⃣ Réhabituez progressivement votre chien à la solitude : Certains avaient pour habitude de rester de nombreuses heures seuls à la maison attendant bien sagement le retour de leur maître. Imaginez les dès demain, n’ayant plus connu cela depuis des semaines/mois, devoir rester à nouveau seul 3, 6, 8 heures d’affilée. Cela pourrait être vécu comme un véritable traumatisme pour la plupart.
📌 Réhabituez – le à de courtes périodes de solitudes (5, 10, 15, 30 minutes) et en allongeant la durée progressivement
📌 Rendez agréable votre absence en lui proposant son jouet/doudou favori, un os, un kong farci ☺
📌 N’en faites pas trop à votre départ, cela ne pourrait que le rendre encore plus impatient de vous revoir
📌 Observez son comportement et son environnement à chaque retour. Dès le moindre signe de stress, revenez à une étape antérieure.
Le réapprentissage à la solitude est indispensable afin de prévenir toute anxiété de séparation. La mise en pratique est simple et les effets rapidement observables si bien appliqués 👍.

Ben chat alors ! 🐈
Plus indépendant, le chat peut, quant à lui avoir du mal à tolérer un tel investissement de son territoire ainsi que tout ce temps qui lui est soudainement consacré 🙀.
Plus routinier et très attaché à ses repères, il doit s’adapter au nouveau rythme de ses compagnons humains. Habitué au calme en l’absence de ses maîtres partis au travail ou à l’école, voilà qu’il doit supporter plus de bruit, plus de présence, plus de remue-ménage puisque confinement semble rimer avec rangement et nettoyage de printemps.

Bien que certains chats puissent être très « pots de colle », de part leur caractère, ils développeront moins souvent de l’hyper attachement ou de l’anxiété de séparation. Mais là aussi, des troubles comportementaux liés à l’usage de la litière, de petites agressions ou de vocalisations excessives et/ou nocturnes sont décris par les propriétaires 😿.
Il est nécessaire de maintenir une certaine routine à leur égard et de respecter leur moment de repos. Leur proposer une (voire deux) séance de jeu quotidienne entre 10 et 15 minutes est suffisant sans oublier les caresses et câlins bien entendu. Mais nul besoin d’en faire plus 😽.

Merci de m’avoir lue jusqu’au bout ! 📖
Prenez soin de vous et de vous animaux ! 🙏💖☯️🐾

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*